La Coop Couturières Pop veut en faire plus

La Coop Couturières Pop a lancé une campagne de sociofinancement dans le but d’ouvrir, toujours dans Hochelaga-Maisonneuve, un atelier qui leur permettra de produire par semaine 20 000 jaquettes utilisées dans le cadre de soins de la COVID-19. En une semaine, 85% de leur objectif a été atteint.

Chaque contribution permettra la production de masques et de jaquettes destinées aux hôpitaux et aux CHSLD qui en demandent. À chaque tranche de 50$ reçus, les couturières pourront confectionner 16 jaquettes médicales.

Cependant, les jaquettes de contagion imperméables doivent être conçues dans un lieu de travail fixe, devant être vérifié par un agent de Santé Canada.

Pour ce faire, la coopérative de couturières désire ouvrir un nouvel atelier de production fixe «100% manufacturier et 100% coopératif» dans lequel travailleront 25 couturières.

L’argent de la campagne de sociofinancement servira aussi à la mise en place de ce deuxième atelier. «Cela nous permettra d’augmenter de manière importante la production puisque nous avons beaucoup d’institutions de la santé qui nous sollicitent pour obtenir ces équipements si précieux», explique une des cofondatrices de la Coop Couturière Pop Camille Goyette-Gingras.

Rappelons que depuis le début de la crise sanitaire, la Coop couturières Pop a réuni 5200 couturières ayant produit plus de 100 000 masques non médicaux destinés aux CIUSSS, aux hôpitaux, aux organismes communautaires, aux entreprises industrielles et au grand public.

août 29, 2020 — Camille Goyette-Gingras